Désamour de l’arme, socièté & tireurs

 
 
 
Dans un monde où les médias passent leur temps a nous expliquer que le malfaiteur était armé d’un Kalachnikov.. Comment survivre en étant passioné et amoureux des armes dans un monde qui passe son temps à stigmatiser l’arme comme étant le seul vecteur de violence, moderne. On nous bombarde de messages qui sont à la longue totalement anti-armes à la moindre occasion. Les médias pissent de la copie à la moindre saisie d’une poignée d’armes ches le papy qui se fout du nièeme changement de législation concernant les armes.. On fait passer à loisir cet indélicat amoureux des armes pour le pourvoyeur des terroristes et des malfrats.. alors que tout le monde connait.. les filières, les astuces utilisées pour alimenter ce marché parallèle.. Mais il semble bien que l’Europe et certaines nations sont bien décidées à extirper l’arme des mains de leurs citoyens.. Seule lueur d’espoir certains pays de l’Est qui ne sont pas encore gangrenés par l’idéologie bien pensante occidentale qui n’a de cesse de promouvoir un pacifisme béat au milieu d’un monde de plus en plus violent et sans repères. On semble penser que les quelques armes qui traînent dans les mains des citoyens sont le principal vecteur d’insécurité hors, chaque affaire montre que soit aucune arme n’est utilisée ou bien elles sont originaires de filières bien connues..

En parler sur le forum
 
Alors quoi? On agite l’épouvantail sous le nez des gens pour montrer .. qu’on agit.. que notre sécurité est entre de bonnes mains.. alors qu’en fait on achète une impossible paix sociale en cédant à tout et n’importe quoi sans prendre aucune mesure efficace mettent les citoyens en sécurité. On voit que tout cela n’est pas innocent.. et procède d’une volonté affirmée de supprimer dans nos société toute notion de possession légale d’arme. La raison? Idéologique car nous avons affaire à des gens.. qui semblent croire ( ou veulent donner l’impression) que la suppression de l’arme revient à supprimer la violence. On le sait cette posture est totalement battue en brêche par les résultats obtenus.. N’étant pas un pigeon de la dernière couvée.. j’ai vu les législation évoluer toujours répressives et restrictives envers les armes.. J’ai pu constater en 45 ans.. l’augmentation de la violence et de la sécurité d’une façon exponentielle. Et maintenant on vient tenter de m’expliquer.. qu’une loi encore plus restrictive sera salutaire. J’avoues que j’en ai marre d’être pris pour un con.. ou montré du doigt.
 
Tireur depuis l’âge de 15 ans.. j’ai traversé toutes ces années sans jamais avoir honte d’être tireur et possesseur d’arme, aussi collectionneur. Jamais une seule fois je n’ai baissé pavillon ou voulu faire profil bas sur le sujet. Pourtant je suis tombé sur des acharnés parfois qui voyaient la possession d’une arme comme la porte ouverte à la criminalité. Pendant des années les tireurs ont été en bute à ce genre d’illuminés.Qui nous prennent de haut ou avec un ton condescendant comme si nous étions des demeurés, des pithécanthropes, des imbéciles de bas étage ne comprenant pas que posséder une arme fait de nous des meurtriers en puissance. Bref on a affaire à tous les biens pensants hoplophobes de la création .. qui en ces temps troublés.. et vu les positions de nos élites se sentent pousser des ailes. Et les tireurs la dedans? mes condisciples.. ceux qui quand j’ai commencé à m’intéresser aux armes anciennes m’ont fermé la porte au nez.. imaginez.. des armes bruyantes qui font de la fumée.. en face de puristes en vestes de tir sanglées et rigides.. des vrais sportifs.. je me suis retrouvé contraint par un diktat censé protéger la sécurité à rejoindre le rang des tireurs sérieux en 22 Lr ou à allez vivre ma vie de délinquant armé de colts 1851 dans un autre club.. J’ai alors commencé à prendre la mesure du sentiment d’appartenance à une communauté qui ne jure que par son clocher, sa discipline au lieu de serrer les coudes et de se dire.. on est des tireurs.. point barre J’ai commencé pas vraiment à militer encore que j’ai rapidement rejoint la seule association de défense ( ANTAC) existante. J’ai eut divers postes dans plusieurs clubs. Plus fort que moi j’aime essayer d’arranger les choses de les faire marcher on se rends compte rapidement que l’on profite des bonnes volontés. Au fil du temps on observe que la majorité des gens consomment et sont relativement reconnaissants envers ceux qui donnent de leur temps, une petite frange est disons jalouse de ceux qui sont aux manettes et veulent prendre pleur place le plus souvent sans trop s’investir.. et il y a toujours une poignée qui de toute façon n’est jamais contente..qu’on parle de tir ou d’organisation de repas.. ceux là ne lèveront pas le petit doigt, invitent des amis et tente de resquiller une paire de repas si possible. Disons que c’est la vie normale d’un club.. Jusque là rien de bien différent entre tir et jeux de boules.. Mais on entre vite dans des considérations autres. Le clivage existe depuis toujours entre tir de loisir et tir sportif.. Pourquoi? en fait le tireur sportif ne peut pas concevoir qu’un tireur puisse prendre du plaisir uniquement dans le fait de tirer.. comme si le tireur de loisir gâchait sa compétence à ne pas vouloir faire mieux que son voisin et flatter son égo en voyant son nom devant ses petits copains sur la liste.. ou bien .. gonfler le torse en recevant la coupe.. que le 4 eme n’aura pas.. Tout çà c’est le produit d’une éducation et d’une vision du monde basée sur la compétition, l’élitisme.. le besoin d’être celui qui pissera le plus haut..
On voit se créer alors des sortes de castes.. les “tireurs sérieux” et la plèbe en quelque sorte.. les sérieux sont souvent demandeurs d’installations plus pointues.. que seule la masse de cotisation peut autoriser à une petite société.. on entre donc. dans une sorte de modus vivendi qui oblige bien à avoir cette plèbe.. qui rapporte.. et rapidement on voit naitre des régles internes.. qui réservent le pas de tir à certaines heures.. interdisent certaines disciplines dans certains cas.. etc. Cette réglementation se fait souvent au détriment de la masse pour quelques tireurs qui sont les bêtes à concours.. Vous allez me dire .. mais vous êtes anti tireur sportif? Non justement non.. je comprend parfaitement que l’on puisse aimer se mesurer à d’autres, qu’on puisse aimer gagner.. qu’on puisse avoir besoin de conditions particulières parfois pour l’entrainement.. mais je suis totalement opposé à la primauté de l’un sur l’autre. Aucune discipline ne peut être considérée comme primant sur l’autre.. hors c’est fréquemment l’inverse qui existe sur le terrain que ce soit fortement affirmé ou que ce soit latent et un peu caché. J’ai toujours connu ces attitudes depuis ma première licence.. mais car messieurs il y a un énorme mais.. je vois cette situation devenir de plus en plus la règle.. et les échanges doux amers devenir de plus en plus souvent la régle.. Pourquoi cela.. ? Le tireur.. que vous le vouliez ou pas est une espèce en voie de disparition .. à plus ou moins.. moyen terme disons.. nous allons disparaître avec notre passion .. Ce sera par la volonté des élites et diverses gouvernances qui voient d’un mauvais œil des citoyens possédants des armes.. mais cela aura été rendu possible par l’attitude de certains dans notre microcosme. Tant que l’on considérera que le tir.. ne peut être que du tir sportif on restera dans cette situation de clivage..
 
Car messieurs.. il n’y a pas plus de tir sportif que de tir de loisir.. il n’y a que le tir.. englobant toute forme.. Pourquoi faire des distinguos? Pour faire plus politiquement correct.. l’image.. du tir.. serait plus supportable pour le public.. en survêtement , médailles autour du cou .. avec des armes qui ressemblent à tout sauf des armes.. que l’insupportable vision de types.. hilares.. portant un jean et un tshirt vert ou camo.. tenant des armes qui ont la même allure que des fusils d’assaut.. notez que les deux types de tireur.. ont tiré sur des cibles en cartons, en prenant soin que la sécurité soit assurée.. et dans l’observance de règlements presque s similaires.. alors quoi? Pour le journaleu de base.. ou la camera de FR3.. le survêtement.. fait plus sportif.. moins martial.. et donc.. le “tireur sportif” plus propre que lui !!! Une fois cela posé.. j’ai connu des cas.. ou des “similis champions” étaient sécuritaire ment plus nocifs que certains tireurs au look Rambo.. ( ce qui ne veut pas dire que parfois .. c’est pas l’inverse) J’en ai vraiment marre de cette classification et des commentaires que cela impose... du type.. ah tu va acheter telle arme.. c’est pas pour faire du tir.. cette simple remarque est pour moi le signe d’une sorte de ségrégationnisme.. Il y a des années.. j’ai eu envie de m’offrir.. un Smith & Wesson Mod 36 Chief Spécial. Un revolver en 38 Spécial à canon de 2” j’ai naturellement entendu le couplet pour le 25m.. c’est pas fait pour .. etc .. Je ne me suis jamais laissé influencer par ce genre de conneries.. et j’ai montré à plusieurs que en effet le 2” n’est pas fait pour le 25m mais est une arme de loisir amusante capable.. à 50m de ne pas sortir du visuel si on s’en donne la peine.
 
Nous voilà donc.. dans une situation étrange hors de notre cercle se massent des tas de bonne âmes qui veulent faire croire que une fois que nous n’aurons plus le droit de posséder une arme la violence le terrorisme seront un vieux souvenir.. Pour ma part je pense que le fantasme de ceux qui nous dirigent tant à l’international qu’au national.. c’est que les citoyens lassés, pressurés par des lois de plus en plus scélérates et de plus en plus opposée à la volonté des peuples et allant à l’encontre des intérêts des citoyens. Je vois des sourcils qui se lèvent.. “ mais que vient faire la politique dans le débat” hé bien si vous n’avez pas encore compris que la politique est sous-jacente.. vous faites partie des grands naïfs.. Car quoi .. voilà la panacée supprimer les armes pour rétablir la paix sociale.. voilà le levier qu’on utilise? Qui dans l’assistance peut me dire sa rire.. que cette mesure peut améliore les choses? Pensez vous voir là une mesure fondée? Le pire.. c’est qu’il y a des tireurs.. il y a des responsables du tir.. qui prennent une position équivoque.. hé oui .. sentant le climat délétère autour des armes et du tir certains sont près à lâcher les “copains”.. vous savez ceux qui vous disent.. oh lala .. une MG42 Semi auto.. n’a rien a faire sur les pas de tir... on a donc une frange de tireurs qui abondent dans le sens des hoplophobes.. pourquoi? Simple, simpliste.. devant le risque ils préfèrent que le durcissement s’appliquent aux tireurs de loisir.. vous savez ces tireurs qui ne sont pas des fans de concours et de tir aseptisé..
 
Ceux là qui forment la grande majorité et payent pour le joli stand de Chateauroux auquel ils n’auront jamais accès puisqu’il est prévu pour l’élite.. Encore une fois on va me dire que je suis anti -tir sportif.. ce qui est totalement faux.. j’ai pendant longtemps participé à des concours .. plus attiré par l’arme ancienne j’ai participé aux premiers championnats de France Armes Anciennes. , j’ai participé aux premiers grands concours silhouette métallique, j’ai accueilli dans mon club l’IPSC à l’époque ou les autres clubs refusaient de voir des tireurs 45 à la ceinture.. cavaler sur un parcours.. et ils ont rapidement changé d’avis quand ils ont compris l’intérêt que pouvait avoir cette discipline.. Non j’ai le plus grand respect pour ceux qui s’alignent lors de compétitions, mon frère était dans le club france Silhouette petit calibre.. Je ne suis pas anti sport.. je suis juste contre la mentalité qui consiste à dire .. que seul le “sportif” est un tireur.. pour moi .. le Monsieur qui tire de temps en temps avec une carabine, un vieux colt.. c’est un tireur.. le loisir et peu importe la discipline c’est du tir.. La sécurité? de toute évidence.. les “sportifs” se retranchent derrière la sacro sainte sécurité.. importante plus que tout oh oui.. mais il serait temps de comprendre que plus les gens pourront tirer, pourront être confrontés aux armes plus la sécurité sera assurée.. tenir les gens éloignés de l’arme est contre productif.. avant dans toutes les familles on avait le fusil de papy .. on avait le service militaire.. maintenant.. seuls les “vieux” ont eu une arme dans les mains.. (çà n’a pas fait baisser le taux de criminalité non?) Je suis donc particulièrement énervé des positions prises par certains tireurs, certains soit disant responsables qui sont les artisans même de la débâcle actuelle , ils accélèrent et justifient les attaques européennes ou nationales envers les tireurs et la possession d’armes. Certains vont surement penser que je suis casse couilles à souvent revenir sur le sujet.. c’est simplement que je suis déçu par les prises de positions collaborationnistes que je vois émerger de partout qui n’ont pour but que de soit disant préserver l’image de notre sport, notre passion, notre passe temps. Ayez à l’esprit que toujours se défausser sur les autres.. n’est pas l’image la plus reluisante du tir.
 
J’aime les armes, j’aime le tir, j’aime l’histoire des armes.. j’ai toujours été conscient qu’une arme peut être dangereuse, j’ai toujours pensé que l’arme distingue l’esclave de l’homme libre.. même si de nos jours elle n’est plus utilitaire.. c’es surtout un symbole.. que l’on aimerais bien nous confisquer.. Je n’ai jamais aimé qu’on me dise quoi penser et quoi dire, j’ose le dire a voix haute.. si mes mots dérangent.. il y aura peut être un bon citoyen.. pour les dénoncer.. de nos jours on à le sentiment.. que certains travers français n’ont pas totalement disparus..
 

Fil de navigation

Connectez vous

Adhérez !!

 

Mes Sites