C'est parti, la transposition de la directive armes

votée par la commission européenne va être transposée en droit français.
Même si pour l'instant nous n'avons que des bribes d'informations pas toujours fiables à 100% Nous nous acheminons vers une situation que je qualifeirais de Ubuesque. 
La suppression de la catégorie D est bien d'actualité. C'est une volonté européenne de limiter les armes à trois statuts Interdit / Avec Autorisation / Avec déclaration  mais la France à depuis 60 ans appliqué un statut libre aux armes de catégorie D2 répliques. Chez nous elles sont libres. Donc maintenant les classer implique un travail de titan totalement incompatible avec nos possibilités en fait avec ce que les préfectures peuvent assurer. 


Donc la France serais actuellement en train de demander un aménagement de cette disposition. Au fond il semble qu'ils aient déja réfléchis on s'acheminerais vers une sorte de Statu-quo pour les répliques avec le passage en B de quelques modèles particuliers qui ne sont pas des répliques fidèles. Les armes à hausse micro seraient donc classées en B. Mauvaise nouvelle si vous avec un Remington target. Voilà pour l'arme de poing. Les armes longues seraient en C . L'histoire ne dit pas si on devra "déclarer".  En ce qui concerne les autres armes. les dispositions devraient être applqiuées, chargeurs à 10 coups, armes semi auto transformées depuis des armes auto seraient reclassées en A avec sans doute la possibilité pour les possesseurs de les conserver . 
Nous attendons de plus amples informations, mais encore une fois il semble que les associations aient été peu écoutées et que la Fédé n'est pas opposée bec et ongles à ces transformations. On sait ma position je reste persuadé que nos instances ne bougent pas tant que le "tir sportif" n'est pas menacé . Je pense qu'ils changeront d'avis quand le 22 Lr et le 4,5 seront menacés.

Fil de navigation

Connectez vous

Adhérez !!

 

Mes Sites